LusMars2013

oOo

A défaut d'Amérique - Carole Zalberg - Actes Sud - 214 pages :  Je n'ai pas réussi à m'attacher à cette histoire de destins croisés. La construction est compliquée et je me suis souvent perdue dans les personnages.

quatrième : Dans un cimetière parisien,on enterre une vieille dame.  De loin, une jeune femme venue d'Amérique, Suzan, observe secrètement la scène, tandis qu'une autre, Fleur, se tient au bord de la tombe où repose désormais celle qui fut sa grand-mère, Adèle. Personnalité charismatique et inlassable séductrice qui a, depuis son exil de Pologne après la Première Guerre mondiale, traversé le XXe siècle en indomptable survivante à toutes les tragédies qui en ont endeuillé l'histoire, Adèle défunte semble continuer à exercer sur les vivants une inimitable et puissante emprise. A la lumière du parcours de la disparue magnifique, Suzan et Fleur se voient en effet confrontées l'une à son inaptitude à vivre et à aimer, l'autre à l'enfermement au prix duquel elle tient à distance une profonde blessure affective, chacune en venant à prendre enfin la mesure du legs de souffrance et d'amour dont sa propre existence est redevable. Sur trois générations et plusieurs continents, et de la grande Histoire à l'histoire familiale, Carole Zalberg tisse ici, à travers le portrait de quelques femmes inoubliables, le roman d'une humanité aussi fragile que résiliente, hantée, autant que consolée, par les indociles fantômes du passé.

oOo

Le confident** - Hélène Grémillon - folio - 331 pages : Beaucoup aimé ! Les lettres, l'attente, le suspense... même si le fond n'est pas hyper drôle.

quatrième : Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d'abord à une erreur mais les lettres continuent d'arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu'elle n'est pas étrangère au terrible secret que cette corespondance renferme.

Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspense psychologique.

oOo

Nager sans se mouiller* - Carlos Salem - Babel noir - 293 pages : Une atmosphère différente des polars scandinaves auxquels je suis habituée, drôle et plein de rebondissements.

quatrième : Juanito Pérez Pérez, bientôt quadragénaire, timide et divorcé, est cadre supérieur dans une multinationale. Mais il est aussi Numéro Trois, un redoutable tueur à gages, qui ne s'est jamais posé de question sur son métier. Jusqu'à ce jour. Au cours des premières vacances qu'il passe seul avec ses enfants, il doit remplir un contrat de dernière minute : surveiller une future victime dans un camping de nudistes sur la côte sud de l'Espagne. Là, Juanito découvre que rien n'est comme on le croit. Nu face à la vie et nu face à la mort, il rencontrera son ex-femme et son nouvel amoureux, un ami d'enfance à qui il a volé un oeil et une jambe, un policier atypique qui a plusieurs fois croisé sa route, un rival au sein de sa propre Entreprise qui est peut-être là pour l'exécuter, et une mystérieuse jeune fille qui va le pousser à affronter les dangers de l'amour. Un roman noir délirant, burlesque et poétique, qui a reçu le prix Paris noir 2010.

oOo

TMLP

TMLP**-Ta mère la pute - Gilles Rochier - BD : Merci Marina ♥ pour cette découverte ! Un 1/4 d'heure de lecture drôlement chouette, qui a plu à toute la maisonnée.

oOo

Demain j'arrête !** - Gilles Legardinier - Fleuve Noir - 345 pages : Merci Martine ♥ pour ce roman drôle et rafraîchissant. J'ai bien envie de lire le suivant...

quatrième : Et vous, quel est le truc que vous ayez fait de plus idiot ?

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu - obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier... Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

extraits choisis

"A bientôt" : quelle expression détestable. Pour moi qui panique à l'idée de perdre les gens, ces simples mots sont une horreur. Ils signifient que l'on ne sait pas quand on se reverra. On accepte que le hasard décide. C'est insupportable. (...) On ne devrait jamais dire "A bientôt", mais préciser "Rendez-vous dans la semaine", ou "On se retrouve dans deux dodos" ou encore mieux "On se retrouve dans 18 jours, 16 heures et 23 minutes".  Une chose est certaine, en ce qui concerne Ric, je ne me vois pas attendre 18 jours.

Je ne sais pas vous mais, au début de ma vie, il n'y avait que deux sortes de personnes dans mon univers : celles que j'adorais et celles que je détestais. Mes meilleurs amis et mes pires ennemis. Ceux pour qui je suis prête à tout donner et ceux qui peuvent aller crever. Ensuite, on grandit. Entre le noir et le blanc, on découvre le gris. On rencontre ceux qui ne sont pas vraiment des amis mais que l'on aime quand même un peu et ceux que l'on prend pour des proches et qui n'arrêtent pas de vous planter des couteaux dans le dos. Je ne crois pas que la découverte de la nuance soit un renoncement ou un manque d'intégrité. C'est juste une autre façon de voir la vie. C'est à cette philosophie que je dois le bonheur sincère de partager ce repas avec cette tarée de Géraldine Dagoin. Le monde serait plus triste et finalement moins beau sans des gens comme elle.

oOo

En cours : La tour d'arsenic, Anne B. Radge : rendue à la moitié, mais pas sûre de terminer... je m'ennuie, et il y a trop de livres à lire encore pour s'entêter !

oOo

D'autres idées lecture chez MaMi <clic

Lire un livre prêté lie.

Réjean Ducharme